Pédagogie à distance 1


pédagogie à distanceA-t-on mis la pédagogie à distance ?

Depuis le début du confinement, les formateurs et les enseignants sont dans l’obligation de former à distance. On s’aperçoit que le passage, du pur présentiel au pur distanciel, peut être douloureux, aussi bien pour le formateur que pour ses apprenants.

Dans l’urgence, il semble que la pédagogie ait parfois été mise à distance … et qu’elle nécessite des soins appropriés.

Nous vous proposons ici quelques prescriptions pour maintenir votre pédagogie en pleine forme, sur la distance !


Prescription 1 : l’outil au service de la pédagogie et pas l’inverse

On ne forme pas à distance comme en présentiel. Deux questions immédiates se posent :

  1. Quelle est la pédagogie que je souhaite mettre en oeuvre ?
  2. Puis quel va alors être l’outil le plus adapté pour y répondre ?

Avant de vous tourner vers le remède miracle, pensez à lire la notice qui recense les effets secondaires !


Prescription 2 : Associer les remèdes

Il existe deux modalités de formation à distance :

  1. Le distanciel synchrone : visioconférence, classe virtuelle, chat …
  2. Le distanciel asynchrone : mise à disposition de ressources, échange à travers un forum, quiz, rendus de travaux …

Ces deux modalités ont leurs propres règles pédagogiques.

Le distanciel synchrone : une posologie à ajuster

Le distanciel synchrone semble le plus proche du présentiel, et la tentation peut être forte de transposer intégralement votre présentiel en classe virtuelle, mais l’absence de présence physique ne permet pas la même qualité de relation entre le formateur et les apprenants, en raison de l’absence de « non verbal ».

Et pensez-vous sincèrement que la concentration devant un écran peut-être maintenue plus de 2 heures d’affilée ?

Quelle est la bonne posologie pour maintenir l’attention d’apprenants potentiellement distraits par leur ordinateur ?

Les gélules de classe virtuelle sont à prendre à intervalle régulier : pendant le traitement (durée d’effet de 2 heures maximum et un maximum de deux fois par jour).

Adaptez votre activité !

gelules classe virtuellePrévoyez une animation avec des séquences pédagogiques stimulantes : des tours de table fréquents, des exercices toutes les 10 minutes, des restitutions, l’utilisation des outils à disposition (pointeur laser, crayonnage, chat, webcam, sondage, tableau blanc …)

Vous pouvez également prévoir des jeux, des travaux de groupe, des challenges …

En résumé, utiliser des gélules de classe virtuelle multicolores.

Vous trouverez des exemples d’outils à la fin de notre article concernant la classe virtuelle.

Le distanciel asynchrone : le traitement de fond

Sans plateforme de e-learning, des espaces collaboratifs peuvent faire l’affaire, comme Google Drive, Microsoft Teams, DropBox …mais pour pouvoir suivre vos apprenants, et interagir avec eux, une plateforme de e-learning sera plus adaptée (LMS), et offrira à vos participants un espace unique de connexion dans lequel se retrouver pour accéder à l’ensemble des informations et des contenus de leurs parcours.

Pour révéler votre pédagogie au travers d’un LMS, sans effet indésirable, préparez votre parcours pédagogique en amont : pas d’improvisation possible !

Pendant toute la durée du traitement, un LMS permet d’organiser les ressources, de faire des évaluations et d’ouvrir ou fermer des activités pédagogiques en fonction de conditions particulières (calendrier, temps passé, résultat d’évaluation, complétion d’une activité …)

starterkit LMS gratuit covid19Ses espaces collaboratifs seront utiles pour un diagnostic des apprenants, puis pour mettre en place le travail en groupe et la correction par les pairs.

Si ce médicament, qui nous parait indispensable dans le cadre du soin à apporter à votre pédagogie distancielle, vous intéresse, notre pharmacie distribue gratuitement des Starterkit LMS depuis le début du confinement.


Prescription 3 : en cas de crise, le conseil thérapeutique à suivre

Dans l’urgence, nous préconisons l’ordonnance suivante si vous souhaitez maintenir la durée initiale du présentiel (exemple sur une journée) :

  1. Un distanciel synchrone de 1 à 2 heures le matin pour lancer le thème, et présenter les travaux à réaliser en autonomie à la suite de la classe virtuelle.
  2. Un distanciel asynchrone, représentant 3 à 4 heures de travail pour les apprenants (avec des travaux individuels et/ou en groupes). Les travaux devant générer une restitution (document, présentation, vidéo …)
  3. Un tutorat proactif pendant tout le temps du distanciel asynchrone pour le formateur.
  4. Un bilan/feedback sur les travaux rendus, base de la session suivante…

Si la formation est rejouée plusieurs fois, ce que l’on vous souhaite, il est intéressant de récupérer les travaux produits pas les apprenants pour en faire des ressources ou des corrections pour les formations à suivre. Et aussi d’améliorer son déroulé pédagogique d’une fois sur l’autre (méthode petit pas et objectifs SMART …)


learnatech diagnosticModalités de renouvèlement de l’ordonnance : des pédagogues à votre service

Cette ordonnance est minimale, chaque pathologie … pardon … formation est particulière.

Afin de ne pas mettre la pédagogie à distance de vos formations, nous sommes là pour vous aider. Contactez-nous.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Commentaire sur “Pédagogie à distance

  • COSTA Fabienne

    super petits conseils qui réajustent les pratiques de la formation à distance en différenciant habilement et utilement les méthodes de transmission permettant d’atteindre des objectifs d’apprentissage en toute sécurité sanitaire 🙂