Vous avez dit formation comodale !


La formation comodale nouvelle pratique pédagogique

formation comodale

En termes de modalités de formation, le e-learning est un atout évident. En effet, la digitalisation de la formation permet d’accéder à du contenu et à la pédagogie à distance. Le e-learning se décline aujourd’hui de 2 manières principales :

    • le distanciel, en synchrone via les classes virtuelles ou en asynchrone via une plateforme de téléformation (LMS),
    • le blended : une alternance entre présentiel et distanciel.

La crise sanitaire, avec ses confinements successifs, ses demi-groupes, ses cas contacts à l’isolement, a fait découvrir les possibilités de la formation bi-modale. La formation bi-modale est la proposition d’une formation se jouant à la fois avec du présentiel (pour le groupe en salle) et du distanciel (pour ceux qui sont chez eux) en simultané.

Alors qu’est-ce que la formation comodale ?

Lors d’une formation comodale, on considère que des apprenants peuvent suivre aussi bien la formation de manière, présentielle distancielle et asynchrone. Car avec la formation comodale, les formations synchrones sont enregistrées. L’étudiant peut assister aux enregistrements à son rythme dès qu’ils sont déposés sur la plateforme.

On peut imaginer par exemple un cycle de séances pour former des apprenants sur une fréquence de 2 heures par séance. Le formateur propose ainsi :

  • Des séances en présentiel pour ceux qui le souhaitent,
  • Les participants à distance rejoignent le cours via une salle équipée pour la bimodalité en même temps que les apprenants présentiels,
  • La séance est enregistrée pour la proposer en « replay »,
  • Les activités (exercices, quiz, études de cas) sont installées sur une plateforme e-learning. Elles sont faites en synchrone par les apprentis en présentiel ou en classe virtuelle. Elles seront faites ensuite en asynchrone par les apprenants en replay,
  • L’utilisation du forum pour échanger sur le cours pour que toutes les modalités profitent de l’échange suite à la séance.

La formation comodale, encore plus efficace que d’autres méthodes, met l’apprenant au cœur du processus de formation.

Comme le précise Florence Brehier, Coordinatrice pédagogique du Pole Apprentissage et formation continue du CFA La Ville Davy dans les Côtes d’Armor, qui a participé à une formation proposée par LearnaTech en comodalité :

« Le fait de suivre les classes virtuelles en asynchrone me permet de continuer à m’investir sur les formations et d’aménager mon planning en fonction en bloquant du temps en asynchrone de visionnage complet ou partiel des classes virtuelles et aussi de me bloquer du temps de travail pour faire les travaux intersession. » 

session formation comodale learnatech

La formation comodale : le must pour l’apprenant !

Dans le blended learning, c’est le formateur qui décide de l’alternance du présentiel et du distanciel. Avec le comodal, c’est l’apprenant qui décide de sa modalité. Il peut venir en présentiel, en distanciel synchrone, ou faire la formation en asynchrone.

Voici quelques exemples :

  • L’apprenant peut rejoindre la formation à son rythme et la suivre en asynchrone s’il le souhaite,
  • Les publics avec des rythmes différents (formation initiale, formation continue ou alternance), peuvent suivre le même cursus,
  • Les apprenants peuvent retrouver l’ambiance de la classe et sa dynamique à travers les enregistrements

Florence Brehier témoigne à nouveau :

 « J’avais déjà suivi des MOOC sur mon temps personnel. Je me suis vite rendue compte que la thématique choisie ne me correspondait pas car pas assez concrète. Alors que les formations que je suis actuellement « me parlent » car je peux me projeter sur une application directe et donc » je suis plus assidue.

Les trois modalités sont proposées en permanence et en parallèle pour que l’apprenant choisisse sa formule. Cela se fait selon :

  • ses contraintes temporelles ou spatiales (cf : les vacataires qui ne sont pas toujours sur place ou les alternants « cas contacts » en entreprise),
  • selon ses capacités/préférences à travailler en présentiel ou à distance, (par exemple, certains préfèrent être en présentiel pour bénéficier de la motivation d’un groupe autour d’eux, d’autres préfèreront le replay et ses activités asynchrones pour apprendre à leur propre rythme, de faire les pauses à leur choix
  • selon ses disponibilités dans le temps (par exemple, il est parfois plus facile de libérer 2 heures dans la soirée qu’une matinée complète),
  • et selon le rythme d’appropriation du contenu (alors l’apprenant peut choisir de mettre la formation en « pause », de prendre des notes, de chatter ou de laisser reposer !).

La formation comodale repose sur le socle numérique.

Le comodal nécessite en effet que l’accès à la formation et à ses contenus soit digitalisé pour tous.

Les outils numériques de visio, l’utilisation d’écrans interactifs (TBI) ou d’outils collaboratifs sont essentiels pour rester en « relation ». Et une fois le socle digital assuré, toutes les modalités sont possibles et choisies pour permettre de s’adapter aux attentes des participants. Le formateur peut ensuite s’adapter « en live », selon la réaction des apprenants sur le forum ou les résultats du quizz. Ainsi, il peut mettre l’accent sur un point de cours ou revoir un processus sur l’étude de cas proposée en amont.

La digitalisation des formations est un pré-requis pour pouvoir vivre cette comodalité.

architecture salle bimodale

Le comodal pour répondre aux enjeux managériaux de l’organisme de formation 

Le comodal permet de s’adapter au mode opératoire de l’apprenant, pour rendre plus efficace et pérenne la formation dispensée. En un mot, le comodal répond aux enjeux managériaux de l’organisme de formation ou de l’entreprise qui le met en oeuvre :

  • l’apprenant choisit ses modalités, qui sont nombreuses,
  • l’apprenant choisit sa modalité, selon son rythme et sa capacité à se concentrer, ou ses contraintes,
  • le formateur gère les conditions régulières de la formation : stagiaire éloigné, peu mobile, en rythme professionnel, en formation continue,
  • le formateur s’adapte aux conditions exceptionnelles, liées à la crise sanitaire ou à des situations de confinement.

Le comodal permet à tous de partager autour du contenu de formation, à distance et en situation d’urgence (ou pas !) en respectant les objectifs pédagogiques.

 

Pour en savoir pluscontactez nous

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.