Digital learning : démence ou raison ?


La démence numérique, voilà ce qui guetterait toute une génération d’après le Professeur Manfred Spitzer, spécialiste du cerveau. Arté a voulu en savoir plus, et à travers le reportage de moins d’une demi-heure référencé ci-dessous, nous invite à réfléchir sur les impacts du digital learning et des jeux vidéos sur notre cerveau.

Les médias numériques, qui ont envahi toutes les sphères de notre quotidien, rendent-ils nos enfants « idiots » ou améliorent-ils vraiment leurs apprentissages ?

D’après le neurologue Manfred Spitzer, la technologie numérique fait d’énormes dégâts sur les jeunes cerveaux, favorisant l’apparition de « démences » en raison d’un développement insuffisant de certaines zones du cerveau, notamment celles qui concernent l’apprentissage du mouvement et de la motricité.

Cependant, la présentation de quelques témoignages donnant raison à l’utilisation du numérique dans le cadre de certains apprentissages contrebalance les affirmations du professeur. (programmation de Légos, stimulation de certaines zones du cerveau grâce aux jeux vidéo, utilisation de tablettes en cours de géométrie, et un sujet sur la Khan-Académie et l’école américaine QuestToLearn).

En conclusion, il est évident que l’utilisation du digital doit être régie par le bon sens. Cette nouvelle façon d’apprendre et de stimuler notre cerveau ajoute, quand elle est bien utilisée, de nouveaux horizons aux apprentissages et aux facultés qui seront alors développées. Mais si elle est mal encadrée ou mal accompagnée, nous sommes persuadés qu’elle n’apporte rien, ou pire qu’elle va à l’opposition des buts recherchés.

Equipe Xenius Arte

Voici le lien : http://www.arte.tv/guide/fr/055918-015/xenius

Et celui de la Khan-Académie : https://fr.khanacademy.org/

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*